Agenda Février 2019


La nouvelle mairie et tous ses avantages

Un bâtiment blanc aux lignes épurées, dressé sur la place Pierre-Thieule, entouré d’un muret porteur de plaques en tôles découpées au laser, dont les dessins sont autant de symboles... Liberté, égalité, fraternité mais aussi Occitanie, terroir, vigne, vin...

La nouvelle mairie vient d’être inaugurée.

L’intérieur est spacieux, lumineux.

Passé le double sas, au rez-de chaussée, on trouve l’accueil, la grande salle de réception donnant sur un petit jardin, les bureaux de La Poste et de la police municipale.

Un escalier alliant l’acier, le bois et le verre, conduit au premier étage où se trouvent les bureaux, dont celui du maire.

Autour, un parking,

un parvis planté d’oliviers donne un nouveau visage à la place Pierre-Thieule réaménagée.

Une réussite pour ce projet initié par le maire, Gérard Barrau, et son conseil municipal.

 

.


La maison commune a été inaugurée en grande pompe autour de Gérard Barrau.

La volonté du maire, Gérard Barrau, et de son conseil municipal par la création d’une nouvelle mairie était, avant tout, de réaffirmer l’échelon communal, "garant de proximité et d’écoute des citoyens face aux menaces liées au développement territorial et aux compétences retirées petit à petit aux communes".

La place d’un hôtel de ville est importante : on s’y retrouve dans toutes les étapes de la vie et, aussi, pour y partager le verre de l’amitié, comme en ce jour.

Voilà pourquoi cette inauguration prestigieuse, en ce vendredi 22 février, a réuni les Pinétois, venus très nombreux, et les représentants des différentes autorités : le sous-préfet, Christian Pouget, le président de la CAHM, Gilles D’Ettore, le conseiller régional René Moreno, le vice-président du Département, Vincent Gaudy, la conseillère départementale Julie Garcin-Saudo, les maires et élus des villes de l’Agglo.

"Les partenaires - État, Région, Département, agglo Hérault Méditerranée, ont cru en ce projet et nous ont appuyés financièrement dans notre démarche, insistait le premier magistrat. Je n’oublie pas le maître d’œuvre, l’architecte, les entreprises pour la qualité du travail réalisé : 58 % de l’enveloppe totale des travaux ont été portés par des entreprises du territoire, permettant ainsi de réinjecter dans l’économie locale une grande partie de nos investissements. Durant les quinze mois qu’a duré le chantier, nous avons pu vivre, avec les élus, très investis, des réunions fort animées, mais nous y sommes arrivés. Les agents municipaux, Michel Combes et son équipe, ont fait preuve de professionnalisme et de sens du service public. À noter, aussi, que les œuvres de deux artistes pinétois, Claude Cruells et Gérard Lemonier, ornent l’intérieur de la mairie. Un territoire qui n’investit pas est un territoire qui se meurt, alors, à Pinet, nous voulons continuer à vivre".

Les prises de parole se sont succédé avant le lever de drapeau tricolore inaugural et une vibrante Marseillaise, reprise en chœur par l’assistance.

 


Les seniors pinétois proposent de marcher

Il fait bon vivre dans cette Association de seniors où chacun a trouvé sa place, son activité où l’on se retrouve avec plaisir pour rompre la monotonie des longues journées d’hiver ou pour simplement rompre sa solitude, partager de bons moments, fêter des anniversaires par exemple. Mais faut pas croire en les voyant assis autour d’une table, partageant un goûter qu’ils sont inactifs, loin de là.

Tous les jeudis les seniors se retrouvent à 14 h devant la cave de l’Ormarine pour marcher, faire une randonnée dans les environs du village. L’occasion de s’oxygéner, se dégourdir les jambes et profiter en ces belles journées de la nature qui s’éveille, du beau spectacle des amandiers en fleurs.

.


Des activités très variées pour entretenir sa mémoire

Lundi dernier les adhérentes de l’atelier Mémoire de Pinet se sont retrouvées pour une après-midi dynamique autour de différents exercices afin d’entretenir et faire travailler leur mémoire. Bien que l’effectif ne soit pas au complet, elles n’étaient que six au lieu de douze habituellement, cela n’a en rien freiné le déroulement de l’atelier.

Pour se mettre en forme, la dictée lue par Henriette Souprayen, tirée d’un texte Uranus extrait d’un livre de Marcel Aimé. Ensuite des jeux, mots mêlés, mots fléchés, énigmes, quizz.

Petite nouveauté : un problème de calcul mental à résoudre, qui a bien fait travailler les méninges, pas facile de compter vite et juste sans prendre de notes, mais pour ces dames rien d’impossible. Elles attendent déjà avec impatience le prochain atelier au mois de mars prochain.

 

.


Assemblée générale des Seniors pinétois

La bonne vitalité du club des Seniors

Le local du foyer des seniors était presque trop petit, vendredi soir, pour accueillir l’assemblée générale des Seniors pinétois, présidés par Josy Obiol.

C’est en présence du maire, Gérard Barrau, de l’élue Annie Jaoul, de la présidente départementale de Génération mouvement Michèle Girard, et de nombreux adhérents, que le secrétaire a donné lecture du bilan moral de la saison 2018-2019. Il a fait part d’un effectif toujours stable, avec une fluctuation d’entrées et de sorties, ce qui prouve que l’association est très énergique et active. Quant au trésorier, il a analysé des comptes bien équilibrés, malgré un très léger déficit qui s’explique par la participation à des œuvres humanitaires, telles que le Téléthon ou l’aide aux sinistrés de l’Aude, en particulier au foyer des aînés de Trèbes.

Le conseil d’administration démissionnaire a été reconduit, avec un nouveau membre, Laurence Montéro, en remplacement de Denise Derothe.

Le maire Gérard Barrau, a renouvelé son attachement à l’association et son soutien.

 

.